Archives

Mars 2013

 
samedi 30 mars 2013
Aucun commentaire

Marcher pour l’emploi ?

J’étais ce matin à la manifestation syndicale «pour l’emploi et contre l’austérité», avec une dizaine de militants de VEGA. Malgré le froid, plusieurs milliers de personnes s’étaient déplacées (5000, selon la police, 6000 selon les organisateurs). Même si le mot d’ordre de l’emploi doit absolument être précisé (développer n’importe quel emploi, dans n’importe quelles conditions de travail, pour produire n’importe quoi d’inutile et de polluant, c’est évidemment une impasse), et si des mesures structurelles (la réduction du temps de travail, le protectionnisme social et écologique, la restauration d’un régime de protection sociale digne de ce nom contre le chômage,…) devraient être beaucoup plus mis en avant, il était important de marquer notre solidarité sans faille, a fortiori dans les circonstances présentes de guerre sociale ouverte, avec le mouvement syndical et avec les dizaines de milliers de travailleurs dont l’emploi a été supprimé ces derniers mois ou est menacé. En mangeant un bout dans un bistrot après la manifestation, avec quelques amis, nous avons entendu le journal télévisé de RTL -- toujours au poste lorsqu’il s’agit d’instiller la peur et le renoncement -- ouvrir ses titres sur cette nouvelle: [«Le contrôle budgétaire est bouclé, on ne touche pas aux comptes épargne»->http://francois.schreuer.org/blog/2013/03/accord-budgetaire-federal/]. Je préfère me souvenir de la force et de la justesse de la banderole des métallos FGTB, qui met le doigt sur l’essentiel: {«Sans notre travail, leur capital ne vaut pas un balle»}.