mercredi 9 novembre 2011
Aucun commentaire

« Carte blanche » dans Le Soir

Alors qu'une décision du gouvernement wallon sur le tracé du tram de Liège pourrait intervenir dès demain, je co-signe, avec une série de personnalités de la société civile liégeoise, une «carte blanche» dans l'édition en ligne du journal Le Soir. Le gouvernement wallon pourrait prendre une décision définitive concernant le tracé du tram de Liège dès ce jeudi 10 novembre. Les attentes que les habitants de la ville et les usagers des TEC sont en droit de former à l’égard d’un tel investissement – 500 millions d’euros – ne sont pourtant pas encore rencontrées. D’abord, ce tram a manifestement été pensé sans lien avec le transport ferroviaire. La complémentarité semble absente entre le train – qui permet les déplacements les plus rapides – et le tram – que sa capacité destine à la desserte des zones les plus denses et des tronçons les plus chargés du réseau. Nous ne comprendrions pas que le tram ne s’intègre pas dans un concept de mobilité à l’échelle de l’agglomération, associant le développement d’un réseau express ferroviaire, le redéploiement du réseau de bus, la mise en valeur du vélo, une politique de stationnement automobile adaptée et l’organisation systématique de l’intermodalité : ces préoccupations sont pourtant quasiment absentes de l’étude technique. Lire la suite [sur le site du Soir->http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2011-11-09/un-tram-liegeois-sur-la-mauvaise-voie-875864.php].